Salut les enfants ! Parce que comme tout bon blog de pub, chez Plansboard, on connait nos marroniers, nous allons cette semaine ancrer nos pépites dans l’actualité. Cette rentrée sera donc l’occasion de nous pencher sur ces chères têtes blondes (mais pas trop près quand même). Enfants prodiges ou enfants terribles, que font nos mômes dans la publicité ?

Tantôt parce que véritable cible marketing du produit, tantôt pour adoucir les enfants, parfois même, ça nous paraît évident, pour satisfaire les petits penchants sadiques de quelques célibataires endurcis… si s’adresser aux enfants c’est limite sur le plan éthique, le gamin est pourtant un protagoniste récurrent dans la campagne (ré)créative. Et, peut être parce que le souvenir d’enfance est le plus grand dénominateur commun de nos cibles, ça fonctionne dans la plupart des cas.

Voici donc notre top trois, évidemment subjectifs, des mioches dans la publicité.

Petit Bateau : Ça plane pour les enfants, les vrais

Comment ne pas la citer alors qu’elle est en plein dans l’actualité ? La dernière campagne de BETC pour Petit Bateau nous ramène tout droit vers notre propre enfance et le films Imitation. Des sales gosses, une chanson culte et une bonne dose de nostalgie dans un spot de qualité.

Annonceur : Petit Bateau

Campagne : “For Serious Kids” (2017)

Agence : BETC Paris

Young DIrector Award : Du drama, en veux-tu en voilà


Parce que  dans la com’, c’est à la sortie du berceau qu’on repère et récupère les talents, la campagne de TBWA/PHS Helsinki pour les Young Director Awards nous a particulièrement parlé. Les scénaristes de Netflix n’ont qu’à bien se tenir, la relève est assurée.

Annonceur : Young Director Award

Campagne : “Born to create drama” (2010)

Agence : TBWA/PHS Helsinki

Otrivin : Les enfants précoces sont dans la place

Évidemment, après la rentrée, Winter is coming (héhé), et l’hiver, quand on n’a pas boosté ses défenses immunitaires, c’est l’enfer. Avec sans doute l’une des meilleurs métonymies de l’histoire de la pub, Otrivin et Saatchi Saatchi nous rappellent à la dure réalité de la crève hivernale. Si ça c’est pas de l’insight, on veut bien la fermer.

Annonceur : Otrivin

Campagne : “You look dumber” (2011)

Agence : Saatchi & Saatchi Switzerland

 

C’est tout pour aujourd’hui, on repart donc sur les chapeaux de roue pour cette nouvelle année scolaire, on fait bien ses devoirs et on mange ses légumes en attendant la prochaine pépite !

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz
Loading...
Facebook Messenger for Wordpress