Pour le lancement mondial de Studio+, Canal+ et Vivendi se sont associés à l’agence Havas Paris pour créer une campagne publicitaire grande échelle à même de traduire toute la singularité d’un nouveau service pas comme les autres.

Petite dernière du groupe Canal+, Studio+ est une application mobile qui propose des contenus dédiés aux smartphones : des programmes courts sous forme de mini-séries (format 10 x10’’). A l’heure où la consommation audiovisuelle est de plus en plus nomade, cette nouvelle plateforme qui devrait voir le jour d’ici à 18 mois, s’adapte aux nouveaux modes de visionnage des contenus qui ne sont plus limités aux postes fixes (télévision et ordinateur) et ont investi les appareils mobiles (smartphones et tablettes). Aujourd’hui la consommation de vidéos a migré vers l’internet et est essentiellement portée par des médias comme YouTube ou Dailymotion qui proposent un contenu souvent créatif mais qui, selon Manuel Alduy, directeur de Canal OTT, reste de « faible valeur ajoutée narrative et de faible valeur de production ». C’est de ce constat que Studio+ a fait le pari d’offrir aux utilisateurs de smartphone des programmes à sensations d’une grande qualité scénaristique, cela dans un format court.

Afin d’incarner cette ambition, la campagne de lancement a cherché à démontrer que « le format des mini-séries n’empêche ni l’émotion ni le spectaculaire » comme l’a souligné Christophe Coffre, président en charge de la création Havas Paris. Ainsi à travers deux spots publicitaires « TEARS » et « SPEED » aux allures de véritables productions grand spectacle, Studio+ matérialise cette promesse de sensations fortes et d’actions grande vitesse. Le message est simple : il suffit de dix minutes, le temps d’un trajet en transport, pour vivre toutes les émotions d’un vrai film.

 

Le spectateur se retrouve transporté dans ce qui pourrait être un trajet quotidien en transport et découvre tout l’émotion que peut procurer en un éclair un contenu Studio+.

Double challenge publicitaire ici, le rôle intrinsèque d’un spot étant aussi d’éveiller l’intérêt du spectateur et de lui faire vivre des émotions en quelques minutes. C’est tout naturellement que la production de ces deux spots s’est montrée à la hauteur du produit lui-même : faire vivre de façon sensationnelle le sensationnel du format court.

Depuis ses débuts, Canal+ véhicule des sensations fortes dans ses spots publicitaires en misant sur une qualité de réalisation et de production comme au cinéma. En novembre dernier à l’occasion du renouvellement de la marque Canal, le film « Canal Kitchen » réalisé en collaboration avec l’agence BETC, a redonné vie à la promesse « c’est avec les meilleures chaines qu’on fait la meilleure télé » à grands renforts de scènes d’actions spectaculaires et d’effets spéciaux.

Si cette campagne avait pour objectif de promouvoir les chaines du groupe Canal, c’est pour investiguer le terrain du mobile que Studio+ a été créé, CanalPlay restant essentiellement visionné sur écran de télévision encore aujourd’hui. Ainsi les spots « TEARS » et « SPEED » s’inscrivent dans la veine créative Canal pour promouvoir des nouveaux contenus de premier choix.

Mais au delà de la démonstration du bénéfice produit, ces films incarnent la réalité d’une vie menée à cent à l’heure où le consommateur est de plus en plus en demande de rapidité et d’immédiateté, notamment dans son divertissement et dans le plaisir qu’il en tire. Les créateurs de contenu et les plateformes de SVOD continuent d’innover pour s’adapter au mieux à cette mobilité et à ce morcellement du temps consacré aux loisirs.

Du côté de Netflix, c’est une autre réponse que nous offre la marque à ces modes de consommation parsemés :

Lors de son lancement en France en 2014, Netflix a diffusé son spot « Inspiré par vous », réalisé avec l’agence Ogilvy & Mather, mettant en avant sa fonctionnalité qui permet de switcher d’un appareil à un autre pour regarder des films et des séries où l’on veut, quand on veut et comme on veut. La marque s’est appuyée sur une philosophie pro-consommateur en permettant à l’usager de s’affranchir des barrières spatio-temporelles en ayant la main mise sur le visionnage de ses programmes, autant par le choix des devices que par celui des moments.

Ainsi, les marques sont de plus en plus attentives aux usages et aux besoins des consommateurs en matière de divertissement en proposant des outils simples d’utilisation avec des contenus adaptés à ces nouveaux modes de consommation libérés de toute contrainte temporelle.

Loading...
Facebook Messenger for Wordpress